Malheureusement, la plupart d’entre nous n’ont jamais entendu parler de la maladie occlusale. Cet article vous fournira des explications et des informations sur la manière d’identifier et de traiter cette maladie courante et dangereuse.

La maladie occlusale est le trouble le plus courant et le plus non diagnostiqué en termes de santé bucco-dentaire. La raison pour laquelle cette maladie est sous-diagnostiquée ou mal diagnostiquée est qu’il s’agit également de la maladie la moins bien comprise en dentisterie.

« Occlusion » signifie « morsure ». Il s’agit de la façon dont les dents supérieures et inférieures se rejoignent lorsque la mâchoire se ferme. Les dommages causés par la maladie occlusale passent souvent inaperçus, mais ils restent néanmoins très destructeurs.

La meilleure façon de traiter la maladie occlusale est de consulter un orthodontiste.Pour avoir une idée plus précise de la maladie et des dommages qu’elle provoque, lisez ce qui suit.

La maladie occlusale

La maladie peut endommager vos articulations, vos muscles, votre parodonte et vos dents. Tout cela constitue ce que l’on appelle « l’ensemble de l’appareil masticatoire » en termes dentaire.

La maladie survient lorsque vos dents sont si désalignées qu’elle endommage le reste de vos dents, les muscles de votre mâchoire et les articulations. N’oubliez pas que des dents mal alignées peuvent souvent sembler droites.

Certains problèmes associés à la maladie occlusale sont des plombages cassés ou fracturés. Les dents peuvent s’user excessivement en raison d’un mauvais alignement et d’un surmenage qui en résulte. De minuscules fractures peuvent alors faire surface, ce qui est connu sous le nom de syndrome de la dent fêlée et se produit parfois sous la ligne gingivale. Enfin, la maladie occlusale peut entraîner la perte totale de la dent.

À notre époque moderne, la perte de dents est moins fréquente. En revanche, les maladies occlusales ont augmentées, en particulier chez les personnes âgées. Si la maladie occlusale est détectée à un stade précoce, beaucoup de douleurs et de frais peuvent être évités.

Conséquences de la maladie occlusale
La maladie occlusale affecte les fonctions masticatoires, phonétiques et esthétiques. Cela signifie votre capacité à mastiquer, à parler et l’apparence de vos dents et de votre mâchoire.

Les douleurs musculaires peuvent rendre l’alimentation difficile. Les fractures ou l’absence de dents entraînent également des difficultés à mastiquer et à avaler. Dans l’ensemble, la sensibilité des dents augmente de diverses manières. Si la maladie occlusale reste souvent non diagnostiquée, c’est en raison parce que les signes et les symptômes semblent souvent sans rapport avec l’alignement des dents. Pour avoir une meilleure idée, couvrons les symptômes de la maladie occlusale.

Symptômes

Apparition brutale
Usure sur la surface de morsure (aspect émoussé). Parfois décrit comme des dents ayant été sciées horizontalement.

Dents mobiles
Les dents peuvent être si lâches qu’elles se déplacent dans leur cavité. Cela peut être dû à d’autres raisons, comme la carie dentaire.

Dents sensibles
Les dents peuvent devenir sensibles à la mastication ou aux températures chaudes et froides.

Dents sujettes aux fractures
Comme les dents peuvent ne pas être solides dans leur cavité ou mal alignées, la mastication devient inefficace et peut provoquer des fractures.

Douleurs, maux de tête et claquements
Une mâchoire douloureuse, des maux de tête fréquents, ou des articulations de la mâchoire qui claquent et se bloquent sont autant de signes de maladie occlusale.

Reflux d’acide
L’excès d’acide présent dans la bouche est un autre indicateur de la maladie occlusale

Troubles respiratoires
Certains troubles respiratoires, dont l’apnée du sommeil, ont été liés à la maladie occlusale.

Correction de la maladie occlusale

La chose la plus importante à comprendre sur la correction de la maladie occlusale est que ce problème ne disparaît pas de lui-même. Plus le temps passe, plus le problème s’aggrave. Plus la correction est importante, plus les coûts sont élevés.

Des mesures correctives administrées par un orthodontiste professionnel sont nécessaires. Il faut d’abord administrer un traitement pour corriger l’alignement. Cependant, différentes approches sont nécessaires. La maladie occlusale n’est jamais complètement la même pour deux personnes et nécessite une méthode de traitement différente de la part d’un orthodontiste.

Les mesures de restauration, telles que le remodelage de l’émail, peuvent équilibrer une morsure lorsqu’il existe un déséquilibre. Les couronnes, les inlays, les onlays et les facettes dentaires peuvent contribuer à avoir des dents saines. Elles permettent de prévenir d’autres dommages en renforçant l’émail, la structure de la dent, et de protéger le tissu plus mou situé sous l’émail, appelé « dentine ».

Le grincement des dents, surtout la nuit, peut contribuer à la maladie occlusale. Investir dans une attelle ou une protection nocturne permet d’éviter que le grincement des dents n’use les dents et ne provoque des douleurs à la mâchoire.